Les machines à affranchir écologiques

Dans la compétition sur le marché des machines à affranchir, pas question de laisser la protection de l’environnement de coté. La fabrication des modèles de machines à affranchir récents vise un niveau d’empreinte environnementale le plus bas possible et chaque fournisseur cherche des idées pour renforcer son positionnement en tant que marque soucieuse du développement durable.

Choisir une machine à timbrer à empreinte écologique réduite, c’est prêter attention aux caractéristiques suivantes :

  • Dimensions : plus une machine à affranchir est compacte, moins elle impacte l’environnement. Elle requiert moins de matériau pour être fabriqué et son transport nécessite moins d’énergie.
  • Energie : une affranchisseuse est en veille 90 % du temps. Paradoxalement, c’est donc quand elle n’affranchit pas que son niveau de consommation électrique est le plus crucial. Le label Energy Star distingue les modèles les plus performants à cet égard.
  • Cartouches d’encre : de par leur fréquent remplacement, les consommables constituent une source considérable de pollution. Savoir s’ils sont recyclables ou non constitue donc une information prioritaire, dont le label NF Environnement est un bon indicateur.
  • Durée de vie : la qualité de fabrication et de conception conditionne la capacité de la machine à affranchir à s’adapter à l’évolution des besoins de l’entreprise année après année et à faire preuve d’une longévité élevée. Cela contribue à des remplacements plus espacées et donc à une empreinte environnementale moindre.
  • Pollution sonore : le niveau de bruit produit par le fonctionnement affecte également l’environnement. Ceci est surtout important pour les modèles utilisés de manière intensive

Les fabricants de machines à affranchir cherchent également des idées plus globales pour limiter leur impact sur l’environnement :

  • Matériaux recyclables : les machines de dernière génération sont recyclables à environ 60 %
  • Filière de récupération : les marques sont au coté des utilisateurs pour la reprise de leur matériel et leur traitement par une filière spécialisée